//
Economie

Airbus: certification de l’A350-1000 en Europe et aux Etats-Unis

L’A350-1000 a obtenu ses certifications de la part des organismes d’aviation civile européen et américain, ouvrant la voie à la livraison du premier exemplaire du plus gros bimoteur d’Airbus à la fin de l’année, a annoncé le constructeur mardi.

Le dernier-né de la famille des A350, une version allongée par rapport à son aîné, l’A350-900, a reçu les certifications de l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) et de l’agence de l’aviation américaine (FAA) à la suite d’une «campagne intensive d’essais en vol menée en moins d’un an», a indiqué Airbus dans un communiqué.

L’A350-1000, équipé de moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97, «bénéficie de la maturité de son frère, l’A350-900, ce qui s’est traduit par d’excellentes performances» lors des essais, a commenté le directeur général délégué d’Airbus et président d’Airbus avions commerciaux, Fabrice Brégier, cité dans le communiqué, précisant que le premier exemplaire serait livré «à Qatar Airways à la fin de l’année».

L’appareil a été allongé d’environ sept mètres par rapport à son aîné pour porter son fuselage à près de 74 mètres, ce qui a permis d’ajouter 40 sièges dans une configuration de trois classes différentes, soit un total de 366 passagers. Il est aussi équipé d’un moteur plus puissant.

Il compte pour l’instant 11 clients dans le monde pour un total de 169 exemplaires commandés.

Le nouveau gros porteur d’Airbus a pour principal concurrent le Boeing 777-300 et, en particulier, le 777-300ER. L’avionneur européen annonce un coût d’exploitation inférieur d’un quart par rapport à son rival américain.

L’A350-900 totalise 681 commandes et 122 appareils ont été livrés.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *