//
Economie

Des prix Internet complètement différents selon les pays d’Europe

De récentes études de l’Union européenne ont révélé que le prix et le débit d’Internet en Europe varient suivant la situation géographique.

Ainsi, il n’y a pas de tendance globale ou de constante valable sur les marchés de haut débit pour les quelque 400 millions de consommateurs européens ayant participé à ces enquêtes.

Quelques chiffres clés dans le haut débit

Avec les offres standard de connexion à haut débit, les coûts appliqués diffèrent d’un pays à l’autre, et ce, en tenant compte du pouvoir d’achat comme critère de comparaison. D’ailleurs, 66 % des consommateurs ignorent le débit annoncé pour leur connexion internet.

Qui plus est, les débits réels ne représentent en moyenne que 75 % des débits nominaux proposés aux consommateurs. Pour y remédier, l’Union européenne a mis en place des réformes dans le secteur des télécommunications visant à améliorer les services, mais le secteur est toujours dominé par 28 marchés nationaux bien précis.

Les enquêtes rapportent également que les opérateurs et les consommateurs appliquent des prix et des règles différents d’un État membre à un autre. Pour faire de l’Europe un continent connecté, le Parlement européen se prononcera dans la semaine du 14 décembre 2015 sur la proposition de la Commission visant à imposer une transparence accrue, de droits plus étendus et de services améliorés. .

Une différence de prix liée à un morcellement du marché

Dans le haut débit, l’Union européenne observe une très grande divergence de prix. Ainsi, l’abonnement le plus abordable coûte dans les 10,30 € en Lituanie, 11,20 € en Roumanie et 14,60 € en Lettonie. Cette offre la moins chère devient astronomique dans d’autres pays comme le Chypre où l’abonnement est estimé à 46,20 €, contre les 38.70 € de l’Espagne et 31,40 € de l’Irlande.

En Pologne, la fourchette de prix va de 20 à 140 € pour un abonnement à haut débit. Cette instabilité est liée au morcellement du marché que l’UE compte modifier avec la proposition concernant le continent connecté qui va servir à créer un marché unique européen, où les consommateurs auront plus de pouvoir d’achat, tandis que les opérateurs pourront proposer leurs services dans les autres pays.

N’oublions pas non plus que dans certains pays, les prix de l’internet peuvent être du simple au double en fonction des fournisseurs, c’est par exemple le cas en Belgique comme vous pourrez le constater en comparant les fournisseurs d’internet avec Killmybill

S’informer avant de souscrire à un abonnement à haut débit

Avant de décider de souscrire à un abonnement, chaque consommateur devrait pouvoir comparer les offres de connexion internet à haut débit. La proposition relative à un continent connecté prévoit de mettre en place de nouveaux droits, comme le droit à des contrats clairement rédigés contenant des informations plus comparables.

Ainsi, la Commission s’attend à ce que les opérateurs informent les consommateurs sur le débit de données réellement disponibles. De leurs côtés, les consommateurs auront plus de liberté pour changer de contrats et de fournisseur et pourront résilier leur contrat si les vitesses d’accès à Internet ne sont pas respectées.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *