//
France

Irma: Emmanuel Macron se rendra «dès que possible» dans les zones touchées

«Le président de la République se rendra sur les lieux touchés par l’ouragan dès que cela sera possible sans gêner l’action des secours et que les conditions météo le permettront», a annoncé l’Elysée jeudi, alors qu’Emmanuel Macron était attendu à Athènes jeudi et vendredi.

Mercredi soir, après s’être rendu à la cellule de crise installée au ministère de l’Intérieur, Emmanuel Macron a déclaré que le bilan du passage du cyclone Irma serait «dur et cruel» et qu’il y aurait «des victimes à déplorer» à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, où «les dégâts matériels sont considérables».

Il a promis «la solidarité de la nation», annonçant la mise en place d’un fonds d’urgence pour déployer un «plan national de reconstruction le plus rapidement possible».

Le dernier bilan provisoire fait état de 8 morts et 21 blessés sur l’île franco-néerlandaise de Saint-Martin dévastée par l’ouragan Irma qui frappe les Caraïbes, a annoncé jeudi le colonel Vincent Boichard, responsable du détachement de la sécurité civile de l’Hexagone envoyé en renfort en Guadeloupe.

La ministre des Outre-mer Annick Girardin, arrivée en Guadeloupe, doit se rendre sur les îles de Saint-Martin et Saint Barthélémy dans les heures qui viennent.

Un pont aérien doit être mis en place dès ce jeudi entre Saint-Martin et la Guadeloupe pour acheminer des secours et éventuellement ramener des blessés.

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb devait donner un point de presse jeudi matin pour donner un nouveau bilan.

«Deux frégates ont aussi été déroutées et vont croiser au large de Saint-Martin et Saint-Barthélémy», a annoncé M. Collomb sur franceinfo.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *