//
France

Lagarde: Macron doit «aiguiller» les Français, et «pas seulement les engueuler»

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, conseille à Emmanuel Macron d’«aiguiller» les Français et de ne «pas seulement» être celui qui «les engueule», dimanche dans Atlantico, après les récentes sorties musclées du chef de l’Etat sur les «fainéants» ou le «bordel».

«Je dis au Président de la République: +Vous devez être celui qui les aiguille, pas seulement celui qui les engueule+», estime M. Lagarde, après de récentes déclarations du chef de l’Etat fustigeant les «fainéants», ou le «bordel» que mettraient certains en manifestant.

Cette dernière sortie, lancée après une action de salariés et ex-employés licenciés de l’équipementier automobile GM&S de La Souterraine (Creuse) venus perturber sa visite en Corrèze, a suscité de nombreuses critiques.

M. Lagarde a réagi en outre aux accusations selon lesquelles M. Macron serait le «président des riches». «Je vous dis les choses très clairement: +Président des riches+ c’est un slogan et de la propagande», fait valoir M. Lagarde. «J’invite les Français à ne pas se payer de formule comme nous avons tant l’habitude de le faire».

Selon lui, «il faut regarder chaque mesure, comme nous le faisons à l’UDI. Par exemple, c’est un vrai effort de solidarité nationale que d’augmenter le minimum vieillesse et l’AAH (allocation adulte handicapé) de 100 euros par mois». «Maintenant, c’est important de rappeler au Président de la République qu’il faut qu’il s’occupe des plus fragiles, c’est-à-dire de ceux qui n’ont pas voté pour lui, qui ont peur de la mondialisation et ne savent pas comment s’y adapter et y trouver leur place», conseille-t-il.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *