//
Immobilier

Les astuces pour acheter un bien immobilier efficacement et rapidement

L’achat d’un bien immobilier, le plus souvent, est un long calvaire fait d’hésitations infinies, de comparaisons à n’en plus finir, qui finit par occuper vos jours et vos nuits ! On n’investit évidemment pas tant d’argent à la légère, et une bonne dose de circonspection est légitime pour trouver le logement qui vous convient.
Comment effectuer un choix rigoureux, qui pourtant n’entraîne pas d’épuisantes tortures psychologiques ?

Multiplier les opportunités

maisonCommencez par définir et jeter au propre vos critères indispensables, ceux sur lesquels vous ne voulez pas transiger. Pour augmenter les chances de dénicher la perle rare, il est naturellement indispensable de visiter un grand nombre de logement. Ne négligez ni les petites annonces, ni les agences immobilières. Pour ne pas jongler entre les agences jusqu’à en perdre la raison, il existe des systèmes d’optimisation : le fichier AMEPI recense et met en commun un grand nombre de biens immobiliers, grâce à une ample base de données de mandats exclusifs.

De l’art de la visite : éviter les précipitations et les « coups de cœur »

Une seule visite doit vous permettre de réunir toutes les informations nécessaires à votre arbitrage. N’oubliez donc rien de ce qui compte pour vous. Pensez à faire un tour de la copropriété pour déterminer son état général.
Ne croyez rien sur parole et traquez sans pitié les éventuels défauts, toujours astucieusement dissimulés.
Procurez-vous tous les documents possibles qui concernent le logement : superficie, taxes à payer, plan des lieux. Inspectez, tâtez le moindre recoin, de l’état de la charpente jusqu’à l’installation électrique.
Essayez d’imaginer ce qui peut changer avec les horaires : le soleil ne serait-il pas caché un peu plus tard dans la journée ? N’y-a-t-il pas des sources de bruits ou de désagréments à d’autres heures ? Au besoin, renseignez-vous dans le voisinage. Vous devez en fin de compte être à même de vous représenter en détail la vie du lieu, l’atmosphère du bien en toute saison ainsi que son état réel, au-delà des apparences parfois trompeuses.

Réussir la négociation

Pour se débrouiller au mieux dans les tractations qui accompagnent la négociation du prix et la signature définitive, il existe quelques règles d’or.
L’aubaine est de tomber sur un vendeur pressé : il est donc important de détecter le motif qui pousse l’acheteur à la vente. Renseignez-vous également sur la date de mise en vente : un vendeur patient sera peu enclin à brader son bien. Sachez enfin que la majorité des vendeurs ne diminuent pas leur exigences spontanément : une fois le rapport de force bien évalué, n’hésitez pas à faire des propositions et à poser vos conditions.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *