//
Brèves et dépêches

Macron sur l’Allemagne: la France n’a «pas intérêt à ce que ça se crispe»

Emmanuel Macron a exprimé lundi son inquiétude par rapport à l’échec des négociations pour la formation d’une coalition de gouvernement en Allemagne, déclarant que la France n’avait «pas intérêt à ce que ça se crispe».

«On n’a pas intérêt à ce que ça se crispe (…) Ce qui fait que nous, on doit avancer», a ajouté le chef de l’Etat, qui s’exprimait dans son bureau au début d’une rencontre avec le chef de file des Républicains Bernard Accoyer, qu’il recevait à l’Elysée dans le cadre de consultations sur ses projets européens.

«J’ai eu la chancelière tard hier soir», a-t-il précisé, «les déclarations de Lindner sont assez dures» et il y a «un vrai risque» de désaccord.

«Il est préférable de ne pas gouverner que de mal gouverner», avait déclaré à Berlin le président du FDP, Christian Lindner, en signifiant l’échec des négociations dimanche soir.

Angela Merkel se retrouve confrontée à sa plus grave crise politique en 12 ans de pouvoir après l’échec dimanche soir de ces négociations.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *