//
Sport

Prix Fifa: avec Ronaldo et Zidane, le Real Madrid rafle tout

Cristiano Ronaldo, Zinédine Zidane et le coup du scorpion d’Olivier Giroud: la cérémonie des «Meilleurs» de la Fifa a été sans surprise lundi soir à Londres, faisant la part belle au Real Madrid.

Comme prévu, le Real a raflé les deux récompenses les plus prestigieuses après avoir poursuivi son incroyable moisson de titres la saison dernière: une deuxième Ligue des champions consécutive, la douzième de l’histoire du club, en plus du très relevé Championnat d’Espagne.

Résultat logique, Ronaldo a été sacré meilleur joueur par la Fifa pour la deuxième année consécutive, comme un préambule avant d’être favori pour le Ballon d’Or en décembre, deux récompenses désormais concurrentes après avoir été décernées en commun de 2010 à 2015.

Le panel de votants de la Fifa, composé des sélectionneurs et des capitaines des équipes nationales, de journalistes et de fans, a donc choisi de continuer à célébrer le Portugais, qui avait aussi décroché son quatrième Ballon d’or la saison dernière.

Son doublé en finale de la C1 contre la Juventus Turin à Cardiff en juin reste encore dans les mémoires. D’autant plus qu’il lui a permis de terminer meilleur buteur de la compétition (12 buts), juste devant son rival du Barça Lionel Messi.

«Merci au Real, mes coéquipiers, mon président. Je suis fier, c’est un grand moment pour moi. J’apprécie le soutien de mes fans partout dans le monde. Je suis tellement content», a réagi le Portugais devant un parterre de vedettes comme l’Argentin Diego Maradona, le Brésilien Ronaldo et l’acteur britannique, supporter N.1 d’Huddersfield, Sir Patrick Stewart.

‘Un truc de fou’

Les deux concurrents du Portugais, Messi et Neymar, n’ont donc pas pesé lourd après avoir été relégués au rang de figurants la saison dernière, avec seulement une Coupe du Roi à se mettre sous les crampons. Le Brésilien a bien fait les unes des journaux mais plutôt en raison de son transfert record vers le Paris SG cet été pour 222 millions d’euros.

Après cette saison merengue exceptionnelle, il paraissait donc normal de récompenser l’entraîneur Zinédine Zidane, qui avait terminé en deuxième position en 2016 derrière Claudio Ranieri, vainqueur du Championnat d’Angleterre 2015-2016 avec Leicester.

Le Français, qui ne se considère pas comme le meilleur entraîneur du monde («Non et j’en suis sûr») a tout de même fait du Real une machine à gagner depuis sa nomination en janvier 2016: deux C1 d’affilée, une Liga, un Mondial des clubs, deux Supercoupes d’Europe et une Supercoupe d’Espagne, soit sept titres en moins de deux ans.

Il a aussi grandement participé à la saison réussie de Ronaldo, en réussissant à gérer sa vedette de main de maître, pour le garder frais pour les grandes échéances. L’athlète lui a bien rendu avec dix buts en quart, demie et finale de la C1.

«Ce trophée, c’est un truc de fou», a réagi le Français, lors de la cérémonie animée par l’acteur londonien et supporter d’Arsenal Idris Elba. «C’est un honneur. Je n’aurais jamais cru recevoir un truc si important. Je remercie les joueurs, c’est grâce à eux.»

L’équipe de l’année fait aussi la part belle au Real avec cinq Madrilènes: elle est constituée de Gianluigi Buffon (Juventus), sacré meilleur gardien, et d’une défense composée de Dani Alves (Barça puis PSG), Leonardo Bonucci (Juve puis AC Milan), Sergio Ramos et Marcelo. Le milieu de terrain aligne Luka Modric, Toni Kroos et Andres Iniesta (Barcelone), et l’attaque est composée du trio vedette Messi-Ronaldo-Neymar.

Comme attendu, le Français Olivier Giroud a reçu le prix Puskas du plus beau but, pour son coup du scorpion réussi le 1er janvier avec Arsenal contre Crystal Palace.

Le trophée de meilleure joueuse est revenu à Lieke Martens, victorieuse de l’Euro-2017 en août avec les Pays-Bas, tandis que sa coach, Sarina Wiegman, a été désignée entraîneure de l’année.

Enfin, les supporters du Celtic, le club de Glasgow, ont été élus meilleurs fans.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *