//
France

Routiers: la CFDT menace d’une grève à partir du 10 octobre

La CFDT-Route, premier syndicat du transport routier, lancera un «mouvement» de grève à partir du 10 octobre si ses craintes ne sont pas levées sur la réforme du code du travail, a-t-elle indiqué à l’AFP mardi après une réunion au ministère des Transports.

«Nous avons d’ores et déjà annoncé au gouvernement que nous partirions le 10 octobre en mouvement» si les revendications du syndicat n’étaient pas satisfaites, a affirmé Patrick Blaise, secrétaire général de l’Union fédérale Route (UFR-CFDT).

Reçue mardi par des représentants du ministère des Transports, aux côtés des autres syndicats représentatifs, son organisation a de nouveau évoqué «la problématique des ordonnances, notamment dans les TPE et PME».

Les syndicats s’inquiètent unanimement des risques que la réforme pourrait faire peser sur les annexes de rémunération, type primes d’ancienneté et 13e mois, malgré la communication rassurante du patronat.

La CFDT a proposé qu’un «observatoire ou une commission» soit créée afin d’empêcher les petites et moyennes entreprises de mettre en place des accords moins favorables que la branche professionnelle, ce qui conduirait à une «course vers le bas» sur le plan social.

Cette piste a déjà été avancée le 18 septembre par la CFDT et la CFTC lors d’une journée de sensibilisation auprès des chauffeurs.

«Le 18 (septembre) était un coup de semonce, là on appelle à la grève dans les entreprises» du transport de marchandises et de voyageurs notamment, a ajouté M. Blaise.

Pour sa part, la CFTC-Transport réunit mercredi son bureau fédéral pour décider de se joindre ou non à cet appel à la grève, a-t-on appris auprès de son président, Thierry Douine.

Le 10 octobre coïncide avec un appel à la grève lancé par l’ensemble des syndicats de la fonction publique.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *