//
Finance

Tesla émet pour 1,5 milliard de dollars d’obligations

Le constructeur américain d’automobiles électriques Tesla va émettre pour 1,5 milliard de dollars d’obligations pour financer son nouveau Model 3 mais l’agence de notation Standard and Poor’s a indiqué lundi que cela serait sans conséquence immédiate pour sa note.

Tesla a livré fin juillet les premiers exemplaires du Model 3, une voiture de milieu de gamme qui doit lui permettre de quintupler sa production à quelque 500.000 voitures d’ici la fin 2018.

En présentant ses résultats le 2 août, Tesla avait indiqué disposer d’environ 3 milliards de liquidités mais les marchés s’interrogeaient sur une éventuelle augmentation de capital pour financer les investissements nécessaires à la production du Model 3, déjà précommandé à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires.

Le groupe d’Elon Musk a donc opté dans l’immédiat pour un emprunt sur les marchés. Standard and Poor’s a estimé que cela resterait sans effet sur la note qu’elle a affirmée à «B-».

Tout en soulignant le haut niveau d’endettement de Tesla, S&P estime que cette émission «apportera à l’entreprise un matelas adéquat pour faire face à ses prochaines échances financières et ses dépenses en capital significatives sur les 12 à 18 prochains mois avec le lancement du Model 3». Au 2e trimestre, celles-ci ont approché un milliard de dollars.

La perspective attribuée à la note est toutefois négative car elle reflète «les défis opérationnels sur les 12 prochains mois qui augmentent les risques liés à la structure du capital (de Tesla), surtout si l’entreprise se montre incapable d’achever les objectifs opérationnels et financiers qu’elle s’est fixés pour le Model 3», souligne S&P.

Le titre Tesla était en légère progression de 0,17% à 357,50 dollars vers 16h00 GMT à Wall Street.

Discussion

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *